vous avez demandé la police, ne quittez pas !

La sécurité à Chennevières hors périodes électorales n’a pas l’air d’être le problème du maire Jean-Pierre Barnaud et de son équipe municipale quoi qu’ils en disent. Nous avions déjà parlé il y a quelques semaines de la disparition discrète de l’astreinte de la police municipale 24h/24 pourtant annoncée en fanfare lors des élections départementales (lire l’article) et nous avons donc interrogé le Maire sur le sujet lors du conseil municipal du 16 décembre 2021. Sa réponse est tout simplement ubuesque et, pour qui la prendrait au pied de la lettre, irresponsable en certaine circonstance.




Notre question lors du conseil municipal du 16 décembre 2021 au sujet de la police municipale :


Monsieur le maire,


Les élections départementales sont passées et aujourd'hui, seulement 6 mois après l'annonce en fanfare par voie de presse, sur les réseaux, dans le Mag n°26 de la ville et sur vos tracts de campagne que la police municipale de Chennevières serait désormais joignable 24h sur 24, nous découvrons au hasard d'une discrète petite phrase dans le Mag n°29 de Chennevières que l'astreinte que vous avez tant vantée n'existe tout simplement plus. La sécurité et la complémentarité entre police nationale et police municipale était au cœur de votre discours avant les élections, pouvez-vous nous expliquer aujourd'hui le pourquoi de ce revirement de position ? Depuis quand cette décision est-elle effective et pourquoi ne pas avoir communiqué autant que lors de la mise en place de ce service ?



La réponse du maire Jean-Pierre Barnaud lue par son adjoint Jacques Driesch :


La sécurité est et sera toujours une priorité pour notre équipe municipale. La police municipale est toujours joignable 24h/24. Toutefois, il s'agit du téléphone d'astreinte qui est désormais confié aux services techniques. Il peut en effet y avoir des cas où les canavérois appellent pour des problèmes qui ne nécessitent pas l'intervention de la police municipale. D'où notre décision de confier le téléphone aux services techniques qui pourront toujours contacter un agent de la police municipale, quelle que soit l'heure, si leur présence est requise. Je regrette que vous n'ayez pas retenu les changements d'horaires qui vont permettre plus de présence et plus d'efficacité en fonction de l'activité et du nombre d'interventions constatées. Pour rappel, les horaires sont les suivants :


L'hiver : du 1er octobre au 31 mai

  • Du lundi au samedi de 08 h à 20 h

  • Tous les dimanches de 10 h à 18 h

L'été : du 1er juin au 30 septembre

  • Du lundi au vendredi de 08 h à 20 h

  • Tous les samedis de 13 h à 01 h

  • Tous les dimanches de 12 h à 20 h


Donc, à l’opposé de ce qu’il écrit dans le Mag de Chennevières : “il n’y a plus d’astreinte téléphonique la nuit, en cas d’urgence, vous devez contacter le 17”, le maire jusqu’au boutiste annonce quelques jours après en Conseil Municipal La police municipale est toujours joignable 24h/24” et précise que “le téléphone est désormais confié aux services techniques”.


De notre point de vue, lorsque l’on se décide à faire appel à la police, qu’elle soit nationale ou municipale, c’est que cela revêt un caractère d’urgence.

Nous pensons assez rares les cas où les canavérois décident d’appeler la police municipale en pleine nuit pour signaler un trou dans la chaussée ou une ampoule grillée.


La procédure proposée par la Mairie pour demander l’intervention de la police municipale est tout simplement irresponsable quand on sait qu’en cas d’urgence, chaque seconde compte.


La voici telle qu’on nous l’explique :


  1. Appeler (et probablement réveiller) l’agent des services techniques d’astreinte,

  2. Lui expliquer votre problème et lui laisser évaluer le caractère d’urgence pour savoir s’il doit appeler un agent de la police municipale,

  3. Lui donner vos coordonnées pour qu’ensuite il puisse appeler (et là aussi probablement réveiller) un agent de la police municipale,

  4. Attendre que l’agent des services techniques explique à l’agent de la police municipale ce qu’il a compris de votre problème,

  5. A l’agent de la Police Municipale maintenant d’évaluer l’urgence et de prévenir éventuellement son(ses) collègues…


Espérons à ce stade que votre urgence ne soit pas trop urgente…


Arrêtons-là et soyons clairs : Il n'y a plus d'astreinte de la police municipale la nuit à Chennevières sur Marne, cela n’aura duré que le temps d’une campagne électorale.

En cas d’urgence, appelez simplement le 17, la police nationale vous apportera sans aucun doute une réponse plus rapide que la solution proposée par Jean-Pierre Barnaud !


Quant aux nouveaux horaires, nous aurions pu faire remarquer que les horaires d’hiver pour la mairie s'étendent de fin septembre à début juin, et qu’il aurait été plus pertinent de les faire coïncider avec les changements d’heure de mars et octobre mais à quoi bon ? Hormis cela, rien d’autre de notable : il y a toujours, comme avant, 80 heures de présence hebdomadaire de la police municipale et seul un décalage de 2 heures le week-end qui aurait dû être fait depuis bien longtemps marque un changement. Ce petit aménagement restera donc au final qu’un écran de fumée pour cacher la disparition de l’astreinte de la police municipale à Chennevières sur Marne à une date que l’on ne connaît toujours pas.



Pour rester informé(e) et être tenu(e) au courant de nouvelles publications, contactez-nous ou abonnez-vous ici.

Suivez notre page Facebook : facebook.com/AEChennevieres.