La fermeture de la Terrasse de Chennevières

La majorité s'enorgueillit dans sa dernière tribune de "l'extension des horaires de la police municipale”, oubliant qu’il y a tout juste 1 an, elle supprimait en toute discrétion sa disponibilité 24h/24 (lire l’article La police municipale la nuit à Chennevières, c'est fini).



Aujourd’hui donc, pour lutter contre les incivilités, le maire cale les ouvertures des espaces publics sur les horaires de la police municipale, grande gardienne des clés. La stratégie semble claire, on ne sanctionne pas les contrevenants, on préfère tout interdire à tous les canavérois, au moins c’est plus simple et ça coûte moins cher.


  • Quelques-uns laissent les déjections de leur chien sur les pelouses de la ville, on ne sensibilise pas, on sanctionne encore moins, on interdit simplement l’accès des parcs et jardins à tous les chiens de la ville,

  • 2 ou 3 personnes font du tapage sur la Terrasse de Chennevières, on ne sensibilise pas, on sanctionne encore moins, on interdit simplement l’accès à tous à partir de 20 heures. Et tant pis pour ceux qui voulaient profiter du coucher de soleil et de la vue.


A quand un couvre-feu dans la ville pour lutter contre les dépôts de canettes vides sur les trottoirs ? Chennevières ou la politique par le vide.