La sécurité aux abords de l'école Germaine Tillion

Lors des conseils municipaux, l'opposition a la possibilité de poser des questions orales au Maire, questions qui doivent lui être envoyées par écrit 48 heures avant le conseil. Pour le conseil du 28 septembre, nous avons fait écho aux interrogations de plusieurs Canavérois et interrogeons le Maire sur la sécurité et les aménagements aux abords de la nouvelle école Germaine Tillion.



Question : Depuis l'ouverture de l'école Germaine Tillion des parents d'élèves nous ont interpellés, ainsi que d'autres collectifs sur la ville, sur leurs inquiétudes quant au manque de prise en compte par la commune, dans la conception de l'infrastructure, de l'impératif de sécurité du passage des enfants aux abords de l'école. Ils estiment que les aménagements de voirie réalisés sont clairement insuffisants et cela les inquiète : trottoirs étroits et insuffisance des barrières de protections pour accéder à l'école sur la rue des Fusillés de Châteaubriant, absence de sécurisation sur le passage piéton du rond-point Saint-Siméon, absence de signalétique pour indiquer l'approche d'une école aux véhicules, aucun aménagement pour la circulation à vélo ou en trottinette des enfants pour se rendre à l'école ou au city stade, absence de filet de protection au-dessus du City Stade jouxtant la rue ou encore difficultés pour les véhicules sortant du parking de s'insérer dans la circulation sur la rue des Fusillés. Est-ce que la commune à l'intention de renforcer les aménagements de voiries aux abords de l'école ? Il n'est bien évidemment ici pas question de la création d'un mail, que vous vantez dans vos publications, qui ne pourra pas répondre aux questions de la circulation sur la rue des Fusillés de Châteaubriant, et du choix que vous avez fait de placer cette école au plus près de cette route très passante.


Réponse du Maire : La sécurité est une priorité pour la municipalité, encore plus aux abords des écoles. Concernant la sécurité aux abords de l'école Germaine Tillion :

Présence d'un agent point-école aux heures de rentrée et sortie des élèves soit de 08h20 à 08h50 / 11h35 à 12h05 / 16h20 à 16h50 / 17h50 à 18h10. Campagne de sensibilité et de prévention, verbalisation systématique de tous véhicules en stationnement gênant sur trottoir rue du Pré Fleurant. Point fixe de sécurisation 1 fois par semaine par les effectifs de police en patrouille, soit le matin ou bien le soir. La police municipale est sur place et sécurise les abords du site. Contrôles de vitesses au cours des vacations dans la rue des Fusillés de Chateaubriant.

Concernant les aménagements aux abords de l'école Tillion :

Les trottoirs peuvent paraitre étroits, cependant ils ont été élargis lors des travaux de voirie réalisés par le Conseil Départemental. Pour cela il a fallu rogner sur la chaussée. Les voies de circulation ont été réduites au maximum pour

qu'elles aient une largeur minimum de 3 mètres pour ce type de voirie. La réduction de la largeur des voies vise aussi à faire diminuer la vitesse. Les ralentisseurs aux abords de l'école sont aussi présents pour réduire l'allure des véhicules.

Concernant la circulation des vélos, il n'est pas possible de créer une bande cyclable : une bande cyclable est une voie exclusivement réservée aux cycles à deux ou trois roues et aux engins de déplacement personnel motorisés sur une chaussée à plusieurs voies. Les voies existantes ne peuvent pas être réduite plus qu'elles ne l'ont déjà été, sans que cela implique la suppression d'une d'entre elles et la mise à sens unique de cet axe de circulation. Et la largeur des trottoirs ne permet pas la création d'une piste cyclable sur ces derniers. Les panneaux de signalisation A13a indiquant un endroit fréquenté par des enfants ont été installés début septembre. Des panonceaux indiquant "Attention école" sont d'ores et déjà en commande et viendront compléter cette signalétique. La remarque concernant l'absence de sécurisation sur le passage piéton du rond-point St Siméon est assez étonnante car tous les passage piétons de ce rond-point sont marqués, il y a des barrières pour canaliser le flux des piétons jusqu'au passage, ils sont matérialisés sur le trottoir par des potelets à tête blanche, et ces derniers sont équipé d'un dispositif lumineux bleu qui renforce la signalisation des passages piéton la nuit (les mêmes sont implantés au niveau du passage piéton au niveau du mail de l'école).

Pour conclure, et afin de répondre au besoin de renforcer la sécurisation du cheminement piéton aux abords de l'école G. Tillion, il est possible d'implanter des barrières supplémentaires pour canaliser les déplacements des écoliers et de leurs parents sur le trottoir. Bien sûr il ne sera pas possible d'en mettre partout, comme au niveau de l'arrêt de bus, il ne faut pas que le mobilier gène la montée ou la descente des véhicules de transport. Enfin, deux derniers éléments, vous en parlez dans votre question : la municipalité travaille sur des voies de circulation douces, piétons et cycles, qui vont permettre de relier le centre-ville historique au groupe scolaire Germaine Tillon et à la salle polyvalente Jean Moulin, puis au Fort de Champigny. Et donc de pacifier encore plus le quartier. Sur la vitesse, la rue des Fusillés de Chateaubriant étant déjà à 30km/h, l'ensemble de la Ville sera prochainement réglementé à 30km/h, à l'exception de la route de la Libération.


 

Nos remarques


Comme à son habitude, les remarques, suggestions et inquiétudes remontées n'intéressent pas le Maire. A part une liste de ce qui a été fait autour de l’école et que nous ne remettons pas en cause, le Maire élude nos questions et les inquiétudes des parents et riverains.


  • Sur le manque de barrières de protection le long de la rue des fusillés Chateaubriant, “il est possible d’implanter des barrières supplémentaires” nous dit-il... et donc ? cela va-t-il être fait ? quand ? surprise.


  • Notre remarque sur l’absence de sécurisation au niveau du rond-point Saint Siméon ne concernait pas les équipements, si le Maire avait écouté les retours des parents d’élèves à défaut de comprendre notre question, il saurait qu’il s’agit de la présence d’un agent qui est souhaitée, comme il y en avait un au bout du chemin du splendide panorama lorsque l’école Corot était encore ouverte. Aujourd’hui tous les enfants des quartiers Coteaux et Mon Idée passent par ce carrefour et sont beaucoup plus nombreux que ceux qui passaient par le chemin du splendide panorama à l’époque de Corot. Donc ?


  • Sur la circulation des vélos et trottinettes, nous n’avons jamais parlé de création de pistes cyclables, il n’est pas difficile de comprendre que l’étroitesse de cette rue ne le permet pas à moins en effet de la mettre en sens unique. Nous parlons déjà juste d'aménagements au niveau des trottoirs, cela existe un peu partout en France mais à Chennevières on ne veut semblerait-il pas s'y intéresser.


  • La question qui revient beaucoup sur l’absence de filet au-dessus du City Stade en bord de rue n’a quant à elle même pas été abordée. Faudra-t-il attendre qu’un ballon ou la course d’un enfant allant le récupérer vienne stopper une voiture pour que quelque chose soit fait ?


  • Pour la difficulté de sortir du parking et s'insérer sur la rue des Fusillés Châteaubriant, en particulier le matin, aucune réponse. Les aménagements semblent être suffisants pour le maire, il faudra donc continuer à prendre son mal en patience. Dommage, un simple feu résoudrait le problème (Celui du haut de la rue Casenave pourrait faire l’affaire).


  • Enfin, comme nous l’imaginions, le Maire nous remet sur le tapis son Mail qui reliera le centre-ville à l’école Tillion et qui selon lui résoudra bien des problèmes. Hormis le fait qu’aucune date sur la création de cette voie ne soit annoncée, qui peut bien imaginer à part lui et son équipe que les enfants des Coteaux et de Mon Idée passeront par le centre-ville pour se rendre à l’école ? Personne. Quant aux enfants du centre-ville, eux, ils vont à l’école Jacques Doré… Irréfléchi et ridicule.


Bref, circulez, y’a rien à voir ! Tout est parfait dans le meilleur des mondes.