Le conseil municipal inutile du 10 février 2021

Conseil municipal très particulier ce 10 février où l’ensemble des décisions n’étaient qu’annulation et revote de décisions prises lors des conseils des 16 novembre et 17 décembre dernier. Après avoir annulé sans nous prévenir le conseil municipal du 4 février, Jean-Pierre Barnaud ouvre ce conseil par un bien long discours où il tenta encore une fois de nous rendre responsables de tous les maux de la ville.



Mais contrairement à ce qu’il s’évertue à faire croire, nous n’avons jamais demandé et encore moins fait de recours au tribunal administratif pour faire annuler une partie ou l’ensemble des décisions votées lors des précédents conseils municipaux.

Ne vous y trompez pas, Jean-Pierre Barnaud est seul et unique responsable de la convocation de ce conseil et s’il avait tenu compte de nos remarques et alertes depuis plus de 3 mois, ce conseil inutile n’aurait pas eu lieu, pour le bonheur de l’ensemble des élus de la ville.

Ce n’est que par crainte d’un éventuel recours à venir et devant ses propres difficultés à organiser des conseils municipaux en accord avec la loi qu’il s’est senti obligé de revenir sur toutes les dernières décisions du conseil.


Son analyse hasardeuse ira jusqu'à expliquer qu’un jeune étudiant de la ville est ici notre “conseiller technique” à la manœuvre. Totalement faux, nous ne pouvons que nous amuser de tels propos et constater donc qu’un simple étudiant en droit de 1ère année arrive à faire annuler plus de 3 mois de décisions municipales à Chennevières. Jean-Pierre Barnaud continuera à nous expliquer qu’il gère la ville avec professionnalisme et rigueur...


Pour conclure et être totalement transparents, la seule démarche que nous ayons initiée au sujet des 2 conseils municipaux de novembre et décembre dernier, concerne un courrier adressé au Préfet pour nous assurer de la légalité d’un point du règlement intérieur interdisant de filmer ou d’enregistrer les conseils et, le cas échéant, de demander au Maire de respecter la loi en garantissant l’aspect public des débats, ni plus, ni moins.


Bref, un conseil municipal inutile dont seul le Maire est responsable et qui aurait pu être évité si nous étions entendus.

Restez informé et recevez nos derniers articles

  • Facebook
  • Twitter
  • Blanc Icône Instagram