Notre tribune du MAG' de mai-juin

Mis à jour : avr. 24

Notre groupe dispose de quelques 2000 signes maximum en fin de chaque édition du MAG de Chennevières au titre du droit d'expression de l'opposition. Cette tribune doit être fournie à la Mairie plusieurs semaines avant sa diffusion, à la demande du Maire, et peut donc apparaitre pour certains en total décalage avec l'actualité. Pour pallier à ce décalage, voici ci-dessous la Tribune de notre groupe que nous avons envoyée cette semaine à la Mairie et que vous retrouverez dans le MAG courant mai.



A Chennevières, il est urgent d’attendre…


Jean-Pierre Barnaud ne publiera sans doute pas de tribune dans ce Mag’ au motif d’élections en juin mais n’a pas hésité à vous faire parvenir, il y a quelques semaines, la Lettre du maire vantant de supposés taux d’imposition parmi les plus bas du territoire; arguments de campagne ? Probablement, car s’il parvient à cette conclusion ce n’est que par un jeu de manipulation des chiffres. Ne vous y trompez pas, Chennevières fait en réalité partie du top 5 des communes avec le plus haut taux d’imposition, comme nous l’avons expliqué sur notre blog.


Nous pensons de plus que ces impôts doivent se justifier par des services supplémentaires à la population ou encore par de véritables politiques de soutien aux entreprises et commerces de la ville or, à Chennevières en cette période si difficile de crise sanitaire et ses impacts économiques et sociaux, il n’en est rien. [lire notre article]


Les statistiques parlent, notre ville n’est classée que 27ème sur 35 des villes du Val-de-Marne où il fait bon vivre, cela témoigne d’un manque de volonté et d’engagement du Maire. Lors du dernier conseil municipal, nous avons demandé au Maire de faire un geste en baissant le taux d’imposition pour l’année 2021, la trésorerie très confortable de la commune le permet. D’un revers de main, il a rejeté notre proposition. Nous avons donc voté contre les taux de 2021.


A Chennevières, le Maire fait le choix de ne pas avancer, de ne pas nous écouter. Même lorsqu’il est rappelé à l’ordre par le Tribunal Administratif qui vient d'annuler l’élection des Maires-adjoints, il attend ! Il aurait pu réagir dès l’été dernier et se mettre en conformité avec la loi mais non, 10 mois après les élections, le Maire ne juge toujours pas utile de réélire ses adjoints. Cela en dit long sur sa vision de la démocratie.


Comme souvent, il est urgent d’attendre… des élections départementales peut-être ?


Retrouvez nos propositions et explications sur notre blog.


En cette période incertaine, prenez bien soin de vous et de vos proches.


MC. DIRRINGER, J. RAPTI, C. BORDUY, JL. DOUBLET, L. GRANDJEAN, E. PUPPO, O. LOUAIL https://www.aechennevieres.fr/