Pourquoi Chennevières passe en zone bleue

Dernière mise à jour : 6 janv.

Encore une fois fidèle à ses méthodes, le maire Jean-Pierre Barnaud a décidé unilatéralement, sans aucune information préalable ou consultation, d'étendre à des quartiers pavillonnaires la zone bleue qui limite à 1h30 le stationnement des véhicules sur la voie publique. Cela pour, lit-on dans le Mag : “permettre aux riverains de stationner plus longtemps” et “faciliter l’accès aux services, équipements et commerces et ainsi en augmenter la fréquentation”.

carte zone bleue Chennevières sur Marne
Les zones bleues étendues aux quartiers pavillionnaires

Hormis le fait que nous sommes bien curieux de comprendre comment il sera possible aux riverains de stationner plus longtemps en leur imposant une durée de stationnement maximum de 1h30, nous sommes surtout surpris comme de nombreux canavérois résidant entre l’avenue de Coeuilly et l’avenue Albert que leur quartier pavillonnaire soit concerné par ce souhait d’augmenter la fréquentation des services, équipements et commerces alors qu’il n’y existe tout simplement aucun commerce, aucun service ni aucun équipement public. (La remarque est d’ailleurs aussi valable pour de nombreuses autres rues concernées par cette décision). Pour rappel, ce quartier est composé en grande partie de pavillons qui n’ont pour la plupart pas de place de stationnement sur leur terrain.


On ne peut pourtant pas imaginer que devant une telle décision, aucune réflexion n'ait été tenue en amont et c'est donc en toute connaissance de cause que la mairie annonce qu'elle ne délivrera qu’une seule autorisation de stationnement par foyer dès le 1er janvier 2022.

Les nombreux foyers possédant plusieurs véhicules se retrouvent donc dans une situation bien compliquée à résoudre à seulement 10 jours de l'application de cette décision et ce n'est pas la période de "sensibilisation" d'un mois qui y changera quelque chose.


Nous avons interrogé le Maire sur le sujet lors du Conseil Municipal du 16 décembre :


Monsieur le Maire,


Nous apprenons dans le Mag n° 29 que vous avez pris un arrêté étendant les zones bleues dans de nouvelles rues et places de la ville à partir du 1er janvier 2022. Nous souhaiterions connaître vos motivations sur l’instauration de ces zones dans le quartier pavillonnaire situé entre l’avenue de Coeuilly et l’avenue Albert et quand cet arrêté a été pris. Cette décision a-t-elle été prise en concertation avec les riverains ? Nombre d’entre eux ont plus d’un véhicule par foyer sans pour autant disposer de la possibilité de les garer sur leur terrain, en particulier pour les maisons divisées en appartements. Le macaron résidentiel à retirer en mairie n’autorise qu’un véhicule par foyer au stationnement résidentiel, quelles solutions apportez-vous aux familles pour pouvoir stationner près de leur domicile ?


La réponse du Maire lue par son 1er adjoint :


“L'arrêté sera pris et publié pour une mise en application au 1er janvier 2022”.


Point final.


Une bien belle réponse donc, claire et bien documentée qui donne une idée de toute la considération que le maire et son équipe portent aux problématiques des Canavérois. La mention “N'oubliez pas que pour faciliter le stationnement, plusieurs parkings sont à votre disposition.” ajoutée à la publication des tarifs des parkings municipaux sur le site et les réseaux sociaux de la ville dans les heures qui ont suivi notre question sera plus explicite et nous donnera une piste pour essayer de comprendre le but de la manœuvre :


  • Pour les habitants entre l’avenue de Coeuilly et l'avenue Albert, le tout nouveau parking Germaine Tillion, bien vide et dont l’exploitation coûte à la mairie, doit rapidement devenir rentable. Imposer aux riverains alentour d’y prendre un abonnement pour le 2e et peut-être 3e véhicule de leur foyer pourrait être une solution retenue justifiant l’instauration de cette zone bleue incompréhensible et ce, pour la modique somme de 500€ / an / véhicule.


parking Germaine Tillion Chennevières sur Marne
Le tout nouveau parking Germaine Tillion (500€ / an)

  • Pour les habitants de l’avenue de la plaine et de la rue des archers, quoi de mieux que le parking de la rue Aristide Briand pour cette fois-ci 25 € par mois, soit 300 € / an / véhicule ?


parking Chennevieres rue Aristide Briand
Le parking du 66 rue Aristide Briand (300 € / an) @Google

Encore une fois, au risque d’écorcher la sensibilité de Jean-Pierre Barnaud, nous nous demandons si ce projet a été mûrement réfléchi en mairie. Notre question a tout de même, à défaut d’avoir obtenue une réponse, fait réagir puisque depuis hier un rétropédalage s'amorce avec l’apparition comme par magie de la mention “Ce dispositif est mis en place à titre expérimental à compter du 1er janvier 2022 et pour une durée de 6 mois” sur les publications en ligne de la ville. On découvre même qu’un bilan sera fait à l'issue de cette période avec toujours la même logique : on fait d’abord, on discute après. Dommage, c'eût été un sujet parfait pour les comités de quartier mais que voulez- vous, on va certainement nous expliquer qu’avec le Covid, c’était compliqué et bla bla bla et bla bla bla.


Bref, il est bien triste de constater encore une fois que ce sont les Canavérois qui vont passer à la caisse à “l’insu de leur plein gré”, à minima donc pendant 5 mois (du moins jusqu’à la prochaine et énième modification). Mais comme Jean-Pierre Barnaud se plaît à le rappeler lors de chaque conseil municipal quand il ne sait plus comment se justifier : “C’est comme ça, les Canavérois ont choisi mon programme !”. Reste maintenant à voir comment les choses vont évoluer : poursuite du rétropédalage ou jusqu'au boutisme ?


En attendant vous pouvez chercher dans le programme du candidat Barnaud où ce point sur les zones bleues était inscrit (nous avons cherché de notre côté dans les documents que nous conservons religieusement et n’avons rien trouvé).


Vous pouvez également consulter cette pétition dont nous ne sommes pas à l’origine mais qui reflète assez bien le sentiment des riverains : Non aux nouvelles zones bleues canavéroises sans stationnement résidentiel illimité .