Respect des procédures, 2 poids 2 mesures à Chennevières

Notre groupe a décidé de débuter cette mandature de manière constructive et surtout dans le respect des règles qui s’appliquent à la tenue des Conseils Municipaux. De son côté, malgré les belles promesses, le maire Jean-Pierre Barnaud a, quant à lui, décidé de faire autrement et de n'appliquer les règles que quand cela l'arrange.


Ce 23 juillet, nous aurions pu être procéduriers et demander tout simplement le report du conseil. En effet, les documents nécessaires à sa bonne préparation nous ont été livrés trop tardivement - la loi impose à minima 5 jours francs avant le conseil, ils nous ont été livrés à 4 jours -, cela peut paraître anecdotique mais pour étudier entre 500 et 1000 pages et ne pas faire qu'acte de présence, chaque jour et chaque heure compte.


Liasse livrée par la Police Municipale de Chennevières à certains élus d'opposition 4 jours avant le Conseil Municipal

Pour marquer notre ouverture et permettre l’avancée des dossiers sans ajouter du travail aux services administratifs, ce report, nous ne l'avons pas demandé et avons juste choisi de le signaler en début de séance. Nous avons, à cette occasion, demandé au Maire un peu de souplesse dans cette distribution en nous livrant notamment les documents en même temps qu'à la majorité. Sa réponse fut simple… il a botté en touche comme souvent, sa directrice générale rappelant que d’ici la fin de l’année la distribution serait numérique. Tout cela ne l’a pas pour autant empêché de nous répéter à plusieurs reprises qu’il attendait de l’opposition qu'elle soit constructive.


Dans un souci d'équité le maire Jean-Pierre Barnaud pourrait fournir à l'opposition les documents nécessaires à la préparation du conseil municipal en même temps qu'il les transmet à sa majorité mais il préfère jouer la montre et ne les faire livrer qu'au dernier moment légal possible, qui plus est, par notre police municipale qui doit pourtant avoir bien mieux à faire que de jouer les postiers.

Cependant lorsqu'il s’est agi de répondre aux questions orales qui prennent place en fin de conseil municipal sur des sujets qui n’étaient pas à l’ordre du jour, le maire a tout simplement refusé d’y répondre arguant que nous les avions envoyées avec un peu plus de 2 heures de retard lundi soir (22h au lieu de 19h30). Elles n'étaient pourtant qu'au nombre de 2 et tenaient sur une feuille A4...

Questions orales pour le conseil Municip
Download • 85KB

Ayant fait preuve d'ouverture et d’apaisement en début de conseil en ne demandant pas le report, nous attendions peut-être trop naïvement que Jean-Pierre Barnaud en fasse de même en fin de séance. En tant que Maire et président du Conseil Municipal et malgré ses promesses d'ouverture et de réunion de tous les canavérois, il a choisi d'appliquer le règlement à la lettre sans discernement. Sûr de lui, quand se décidera-t-il à respecter les élus de notre groupe qui représentent 45% des votants aux dernières élections municipales ?


Nous espérons que l'avenir de ses décisions ne sera pas trop entaché d'irrégularités administratives, la vie démocratique et locale à Chennevières risqueraient d'en souffrir fortement.