Zone bleue à Chennevières - Bilan après 2 mois

Depuis le 1er janvier 2022, de nouvelles zones bleues sont apparues dans la ville à la grande surprise de nombreux riverains qui ne s’expliquent toujours pas pourquoi réglementer ainsi le stationnement dans des quartiers sans commerces, équipements ni services.



Dans pareille situation et comme à son habitude, le maire est aux abonnés absents, n’apportant aucune réponse sérieuse aux interrogations légitimes des Canavérois :


  • Nous l’avons interrogé en conseil municipal : “vous verrez bien quand l'arrêté sera publié” nous a-t-il répondu en décembre (lire sa réponse et nos commentaires),

  • Nous lui avons écrit une lettre ouverte le 7 janvier 2022 : aucune réponse (lire notre lettre ouverte),

  • Nous l’avons interrogé une nouvelle fois en conseil municipal, une fois les arrêtés publiés : il répondra méthodiquement à coté (lire ses réponses et nos commentaires),

  • Des canavérois se sont rendus en mairie et à la police municipale pour avoir des explications : ils n’ont obtenu que des réponses floues, se contredisant les unes les autres (lire l’article).


Des recours ont alors été déposés par plusieurs Canavérois auprès de Madame la Préfète du Val de Marne et sont dans l’attente de retours.


Aujourd’hui, la communication du maire Jean-Pierre Barnaud continue à se limiter au minimum syndical sans manquer de s’adapter au sens du vent comme le prouve ce petit encart dans le dernier Mag de Chennevières (no 30 - mars 2022).



Nous y apprenons cette fois-ci que maintenant, pour le maire, le centre-ville s’étend de la rue de la République jusqu’à la D4… Sérieusement ? Tout ça pour justifier une décision inexplicable ? Mais à quel moment cessera-t-il de se moquer des Canavérois ?


Le centre-ville de Chennevières vu par les Canavérois vs. le centre-ville vu par le maire Jean-Pierre Barnaud

Des consignes avaient été données aux agents de la ville pour ne pas verbaliser le temps de mener des actions de "sensibilisation" nous annonçait-on en conseil municipal. Mais durant ces 2 mois et demi de "sensibilisation", qui a vu la Police Municipale venir lui expliquer les nouvelles règles, qui a trouvé sur son pare-brise une note de rappel ou encore qui a trouvé un tract explicatif dans sa boite aux lettres ? Pas grand monde semblerait-il. Et aujourd'hui, un simple post Facebook nous informe que dès la semaine prochaine la verbalisation va réellement commencer. Pour ceux qui n'ont pas Facebook ou qui ne suivent pas assidûment le compte de la ville, ce sera donc la surprise lundi. Et pour ceux qui attendent toujours que la mairie les recontacte comme elle leur a promis, pour récupérer leur macaron pour leur véhicule professionnel, ce sera la double peine. Comment ? vous n'avez pas encore souscrit à un abonnement dans le parking Tillion ?

Bref, devant cette communication aussi lamentable qu'incompréhensible et ce manque évident de considération pour les Canavérois, nous avons décidé avec des riverains concernés de contester ces arrêtés en saisissant le tribunal administratif de Melun. Si vous souhaitez vous associer à ce recours, n’hésitez pas à nous contacter. Nous ne manquerons pas, quoi qu’il en soit, de continuer à vous tenir informés.


A noter que si vous êtes verbalisé et que vous souhaitez contester, nous pourrons vous y aider.