Zone bleue, des questions simples mais toujours pas de réponse

Dernière mise à jour : 12 févr.

Comme nous l’avions annoncé, nous avons interrogé le Maire au sujet des nouvelles zones bleues lors du conseil municipal du 10 février 2022. Nos questions étaient claires (à relire ici) mais cela ne l’a pas empêché de ne pas y répondre et de s’écouter vanter sa décision qui ravirait selon lui de nombreux commerçants et canavérois…



Nos commentaires dans la retranscription de sa réponse.


Le maire Jean-Pierre Barnaud


Je suis assez surpris par vos propos de ce soir, c'est des propos que l'on retrouve aussi sur les réseaux sociaux, là encore, beaucoup de démagogie destinée à effrayer la population et aussi à, au fond, exploiter ce qui pourrait être une forme d’esprit public qui ne voudrait pas tenir compte des réalités de stationnement que vous deviez connaître. Vous avez très souvent l'habitude de comparer notre ville aux communes voisines et vous auriez donc pu préciser que toutes les communes qui nous entourent ont un système de macaron ou un système de stationnement payant. Je voudrais vous apporter plusieurs éléments de réponse. D'abord, vous ne l’avez pas relevé, mais nous souhaitons que cette période de six mois, les mois qui viennent, le temps nécessaire, soit une phase expérimentale. [...]


Notre commentaire

En effet, nous n’avons pas relevé cette “phase expérimentale” car d’une part nous n’en voyons pas l'intérêt ici et d’autre part, légalement, cette phase n’existe tout simplement pas, elle n’est mentionnée nulle part dans les arrêtés, seulement dans les communications contradictoires du maire qui n’ont aucune valeur juridique.


Le maire


[...] Donc, une phase expérimentale, ça veut dire qu’un bilan sera fait à l'issue de cette phase, notamment en récoltant l'avis des riverains afin d'améliorer le système. Et pourquoi, au fond, avons-nous décidé d'expérimenter ce système ? De nombreux commerçants du centre-ville, comme ceux situés sur la départementale ainsi que les riverains, nous ont alertés, et nous avons fait une étude qui le démontre, sur le manque de rotation sur les places de stationnement dans ces secteurs et dire qu'il y a des voitures qui restent très longtemps sur le même lieu. Donc, nous avons fait cette étude de stationnement et qui, en effet, a confirmé cette tendance. [...]


Notre commentaire

Nous interrogeons le Maire sur les zones bleues dans les quartiers pavillonnaires (ndlr : ”Pouvez-vous nous préciser vos motivations à vouloir instaurer des zones bleues dans des quartiers sans commerces, sans activités et sans services si ce n’est à vouloir rentabiliser vos parkings en obligeant les Canavérois à y prendre des abonnements payants ?”) et le voilà qui nous répond sur le centre-ville. Ses motivations à vouloir réglementer les quartiers d’habitation resteront donc obscures pour les Canavérois.


Le maire


[...] C'est la raison pour laquelle nous avons souhaité mettre en place un système de macarons en distinguant deux secteurs, le centre-ville, d'une part, et le secteur du Fort à Germaine Tillion. Alors vous nous dites il n'y a pas d'équipements et nous nous constatons qu'il y en a, il y a des commerçants sur la D4 et il y aussi des équipements, nous sommes dans un de ces équipements (ndlr : Salle Jean Moulin) qui se trouve justement en périphérie de ce secteur, il y a l’école également. [...]


Notre commentaire

Très amusant de dire qu’il y a des équipements en périphérie des zones impactées par ces décisions alors que justement les 2 équipements pris en exemple (on pourrait même rajouter le Fort pour lui faire plaisir) disposent de leurs propres parkings. Pourquoi alors donc, nous y revenons, vouloir réglementer les rues alentour où personne ne va se garer pour accéder à ces équipements ?


Le maire


[...] Donc, ces macarons sont opérationnels du lundi au vendredi, de 9 h à 19 h. Mais observez aussi que contrairement à d’autres communes ces macarons sont gratuits et donc, nous sommes encore dans la période de prévention et de sensibilisation avant de passer une phase de globalisation. Déjà nous constatons des effets positifs. Alors, vous parlez également du parking Germaine Tillion. Je vous rappelle que les tarifs des places de parking Germaine Tillion sont très inférieurs aux parkings des villes voisines. On a déjà délibéré de tout cela. Enfin, vous revenez sur le sujet. La première heure est gratuite. Ensuite, c'est 0 euro 50 le quart d’heure jusqu’à 2 h ensuite 0,30 de 2 h à 5 h, donc les tarifs sont très avantageux et plus avantageux que ceux des villes voisines. Donc, ce qui est acté, c'est que la ville de Chennevières doit réglementer son stationnement pour justement assurer une rotation meilleure des véhicules dans ces secteurs. [...]


Notre commentaire

Nous demandons quelle est la nature et les modalités du contrat avec le prestataire en charge du parking (ndlr : “Pouvez-vous nous donner le coût annuel de la redevance du marché d’exploitation négocié avec le prestataire qui a construit le parking souterrain Germaine Tillion et les modalités de maintenance, entretien, prestation à sa charge ?”) et nous avons droit à tout sauf à la réponse. Jean-Pierre Barnaud nous explique que nous devrions être heureux d’avoir un parking moins cher que dans les villes voisines et le voilà qui nous rappelle en bon VRP les tarifs de stationnement. Mais les tarifs nous les connaissons, ils ont été votés en conseil municipal il y a 2 mois. Ce que nous souhaitions savoir et que le maire s’est bien arrangé à ne pas expliquer, c’est combien la ville de Chennevières paye le prestataire chaque année pour la gestion de ce parking, entre autres.


Le maire


[...] Et bien entendu, comme pour tout nouveau système, il y a un temps d'adaptation, mais nous savons aussi que ça plait à beaucoup de gens. Nous avons aussi des retours de riverains qui sont extrêmement satisfaits de la mise en place parce qu’enfin, ils peuvent stationner à proximité de leur domicile où ils peuvent éventuellement se rendre dans un lieu pour une durée limitée. Nous constatons par exemple que le parking du théâtre cesse d'être constamment occupé, donc il y a un meilleur roulement. Et comme je le disais tout à l'heure, nous avons de nombreux retours positifs. Par exemple, des couples âgés nous remercient pour la mise en place du dispositif parce qu’enfin ils peuvent trouver une place à proximité de leur domicile ou aller chez leurs commerçants.


Notre commentaire

Voilà, les riverains sont satisfaits, ça plaît beaucoup aux gens, circulez, y’a rien à voir. Jean-Pierre Barnaud continue de noyer le poisson, il nous accuse de démagogie dans le seul but de vouloir effrayer la population (Bouhhh) mais n’apporte aucune explication aux nombreuses erreurs et incohérences de ces arrêtés. Il n’explique pas plus ses motivations à passer en zone bleue les zones pavillonnaires sans commerces, équipements ou services de la ville. A se demander s’il a vraiment intérêt à ce que la belle endormie se réveille.