Zone bleue et école Jacques Doré, nos questions pour le conseil municipal du 10 février

Lors des conseils municipaux, les groupes d'opposition ont la possibilité de poser des questions au Maire en fin de séance. Ces questions doivent lui être communiquées 48 heures en amont pour qu'il puisse préparer ses réponses. A Chennevières, le maire limite ce nombre de questions à 5 et la durée accordée à leur lecture et à leurs réponses à 10 minutes, "pour ne pas y passer la nuit" dit-il.


Voici donc les questions, aux nombres de 4, que nous lui avons fait parvenir hier pour le conseil de jeudi 11 février à 19h30 à la salle Jean Moulin, à coté de l'école Germaine Tillion. N'hésitez pas à venir y assister, le parking sera gratuit.


salle Jean Moulin Chennevières sur Marne
La salle Jean Moulin, lieu du conseil municipal de Chennevières sur Marne

 

Monsieur le Maire,


Lors du dernier conseil municipal nous vous interrogions sur vos annonces dans le Mag de Chennevières, de créations de nouvelles zones bleues dans des rues pavillonnaires de la ville. Votre réponse fût : « L’arrêté sera pris et publié pour une mise en application au 1er janvier ». En fait ce n’est pas un arrêté mais quatre qui ont été signés entre les 16 et 24 décembre 2021. Nous les avons lus et nous avons relevé plusieurs éléments discordants :


  1. ces arrêtés ne sont pas motivés comme ils devraient légalement l’être,

  2. les règles établies dans ces arrêtés ne correspondent pas et même contredisent ce que vous avez écrit dans le Mag et dans votre lettre d’information aux résidents : par exemple les jours d’applications sont du lundi au samedi d’après le Mag, du lundi au vendredi d’après votre lettre d’information alors que les arrêtés sont eux pris pour application du lundi au dimanche,

  3. la distribution des macarons de stationnement résidentiel ne connaît pas de règles dans les arrêtés et semble variée depuis le 1er janvier selon les retours des Canavérois s’étant rendus au bureau de police municipale ou en mairie. Une réponse reste par contre constante pour tous : les Canavérois sont invités à prendre un abonnement payant dans le parking Germaine Tillion ou dans le parking rue Aristide Briand.


Devant tant d’inexactitudes, de contradictions, et du manque de motivation légale, notre groupe a décidé de formuler un recours hiérarchique auprès de Madame la Préfète du Val-de-Marne concernant ces 4 arrêtés.


Monsieur le maire, Pouvez-vous nous préciser vos motivations à vouloir instaurer des zones bleues dans des quartiers sans commerces, sans activités et sans services si ce n’est à vouloir rentabiliser vos parkings en obligeant les canavérois à y prendre des abonnements payants ?


Pouvez-vous nous donner le coût annuel de la redevance du marché d’exploitation négocié avec le prestataire qui a construit le parking souterrain Germaine Tillion et les modalités de maintenance, entretien, prestation à sa charge ?


 

Notre groupe a été alerté par des parents d’élèves de l’école Jacques Doré d’une communication par le service scolaire les informant que leurs enfants seront scolarisés à compter de la rentrée de septembre 2022 soit sur l’école du Moulin soit sur celle de Germaine Tillion selon leur adresse de résidence. Il semble qu’une nouvelle sectorisation soit en cours et que, d’après les informations communiquées mais peut-être ne sont-elles pas les bonnes, le service scolaire prévoit un afflux de nouvelles inscriptions à l’école Jacques Doré.


Cet afflux pourrait s’expliquer par l’arrivée de nouveaux Canavérois dans les nouvelles constructions rue Aristide Briand or, par ce changement de sectorisation, vous orientez justement tous ces nouveaux habitants vers 2 établissements plus lointains.


L’école Jacques Doré a déjà vu ses effectifs réduits de plus de 30 élèves en 1 an, les prévisions démographiques pour le Val-de-Marne font quant à elles état d’une baisse du nombre d’enfants dans les écoles du département pour les années à venir. Nous nous interrogeons donc sur l’origine et la localisation de ces nouvelles inscriptions. Nous regretterions qu’à l’instar de l’école du Bois que vous venez de vendre aujourd’hui, l’école Jacques Doré se retrouve d'ici quelques années avec trop peu de classes pour rester ouverte et subisse le même sort.


Pourquoi ne pas plutôt demander une ouverture de classe auprès des services de l’Education Nationale si vos services craignent des inscriptions plus nombreuses, au moins une classe avait été fermé les années précédentes, le mouvement inverse doit être possible ?


Pouvez-vous nous communiquer la nouvelle carte de sectorisation scolaire ?


Vous remerciant de bien vouloir apporter des réponses à ces questions lors de la séance du conseil municipal du 10 février 2022.


Bien cordialement,

 

Lors de ce conseil, vous pourrez également assister entre autres au vote par la majorité du déclassement du domaine public communal de l'ancienne école Corot et de son terrain, du foyer de l'âge d'or pour personnes âgées juste à coté et de l'ensemble du terrain de l'ancienne salle Jean Moulin pour être très probablement vendus dans la foulée à des promoteurs privés.


ODJ-100220222
.pdf
Download PDF • 513KB