Accident évité : la sécurité routière à Chennevières

Encore une fois ce matin, un enfant a failli se faire renverser devant l’école du moulin, de surcroît sur un passage piéton. Heureusement plus de peur que de mal…



A chacun de ces accidents évités de justesse, toujours la même question : “Mais qu’attend donc la Mairie pour enfin se soucier de la sécurité dans les rues de notre ville, en particulier aux abords de nos écoles ?”.


Faut-il encore une fois attendre un nouveau drame pour prendre en considération les alertes répétées des parents et habitants de Chennevières qui pointent du doigt depuis des années l’immobilisme pour ne pas dire le désintérêt total du maire Jean-Pierre Barnaud pour la sécurité de ses administrés dans les rues de notre ville ?

Ça en campagne, il promet monts et merveilles et se vante d’être Vice-président délégué aux Mobilités et Circulations douces à la métropole, mais qu’a-t-il réellement fait pour la mobilité et la circulation dans sa propre ville depuis 5 ans ? rien !


Si, il a tout juste demandé l’abaissement de la vitesse à 30km/h aux abords du collège Molière suite à la disparition du petit Ambroise alors qu’associations de parents et riverains la réclamaient à juste titre depuis des années. Pour le reste c’est du même tonneau : à la marge, sans réelle réflexion, pour pas trop cher tout en réduisant encore et toujours plus les moyens humains. Trottoirs et chaussées dégradés, absence totale de volonté de faire respecter le code de la route voire même ses propres arrêtés (ex : interdiction des Poids Lourds), il reste constant dans l’inaction.

Pour critiquer nos propositions concernant la circulation apaisée dans la ville et nos mesures fortes contre les incivilités routières, l’équipe de Jean-Pierre Barnaud ne manquait pas d’énergie durant la campagne mais aujourd’hui que fait-elle ? Nous cherchons encore…

en attendant les Canavérois prient pour qu’aucun nouveau malheur n’arrive.


Plus largement on s'interrogera aussi sur la circulation exécrable dans la ville.


Chez nos voisins, les Maires ont pris les choses en main. Devant l’inutilité de certaines “Corona-pistes” - les fameuses pistes à vélo que personne n’utilise - , ils ont demandé et obtenu leur suppression (Créteil ou Saint-Maur pour ne citer que 2 de nos voisines). A Chennevières, la D4 est en bouchon permanent de la tour Hertzienne au garage FIAT… et pas un vélo à l'horizon. La circulation dans la ville est un vrai calvaire quelle que soit l’heure de la journée. Au Nord sur la D4, au sud vers le pont de Chennevières, dans la ville autour du collège Molière au encore rue des Fusillés Châteaubriant. Mais notre maire lui, ne veut rien voir et ne fait rien. Aucune élection en vue certainement.


Nous l’entendons encore annoncer il y a 6 ans qu’il n’autoriserait aucune construction tant que les transports et autres axes de communication ne seraient pas dimensionnés pour accueillir de nouveaux habitants. Quelle blague !

Rien que la livraison rue de la gare des plus de 90 logements dont les nouveaux habitants vont se déverser d’ici quelques semaines chaque matin rue du pont nous prouve bien qu’il ne tient pas ses promesses et que malheureusement rien n’est réfléchi pour les habitants dans notre ville.


Restez informé et recevez nos derniers articles

  • Facebook
  • Twitter
  • Blanc Icône Instagram